Baromètre "Bien-être au travail" 2019 - Prévention : en progrès mais peut mieux faire

Certes, les agents territoriaux sont intéressés par les actions de prévention et de bien-être au travail qui portent sur les RPS et les TMS ! Mais ils ont aussi d’autres attentes. Avec la 10e édition du baromètre La Gazette-MNT Bien-être au travail dans les collectivités, publiée en novembre 2019, focus sur ses enseignements concernant la prévention.

Du côté des actions de prévention et de bien-être au travail, la moitié des répondants déclare que leur collectivité ne propose aucun dispositif, en particulier les agents de catégorie C (51 %). Pour ceux dont la collectivité en a mis en place, 19 % évoquent surtout des actions portant sur les risques psychosociaux (19 %) et les troubles musculo-squelettiques (17 %). Une bonne chose car les actions de prévention les plus proposées dans les collectivités sont également celles qui semblent prioritaires pour les agents interrogés, notamment les RPS (cités en première position à 45 %) et les TMS (cités en première position à 23 %) !

En revanche, seulement la moitié des répondants (53 %) déclare avoir déjà suivi des actions de prévention et de bien-être dans le cadre de leur travail : en progression de 6 points pour les catégories 1, de 3 points pour les catégories B et d’un point seulement pour les catégories C. En plus, ces actions ne sont jugées adaptées que par seulement la moitié des répondants qui en ont suivi (en hausse néanmoins de 5 points).

Attentes des agents : RPS, TMS, management, gestion du stress, QVT…

Les agents ont aussi d’autres attentes. Ceux qui ont été interrogés souhaitent bénéficier d’actions de prévention par exemple sur :

  • le management, la valorisation des agents, le management bienveillant (18 %),
  • la gestion du stress (11 %),
  • le bien-être, la qualité de vie au travail (QVT) (8 %),
  • l’adaptation du poste de travail (8 %).

De manière générale, ce type d’actions de prévention et de bien-être permet avant tout aux agents qui les suivent de développer leurs connaissances sur les thématiques proposées (40 %) et de bénéficier de conseils et de solutions adaptées à leur quotidien professionnel (36 %). Elles leur apportent aussi une aide concrète pour un bien-être au travail (23 %) et des réponses à des problématiques personnelles (12 %).

A souligner : la proportion de répondants ayant obtenu des arrêts de travail liés à une maladie professionnelle ou à un accident du travail est en baisse de 7 points par rapport à l’édition précédente (15 %). Cette baisse serait-elle en lien avec les actions de prévention mises en place ? La question mérite d’être posée. Rappelons toutefois que ces arrêts restent de longue durée : 42 % des agents arrêtés le sont pour plus d’un mois et près de 80 % ont été arrêtés pendant une semaine ou plus.

Alors, certes la prévention dans les collectivités est en progrès : des actions existent et de plus en plus d’agents les suivent. Mais elle peut encore faire mieux avec une augmentation du nombre de collectivités qui mettent en place des actions et un élargissement de ces actions, au-delà des RPS et des TMS, vers le bien-être au travail au sens large.

====================

Bien-être au travail dans les collectivités : 10e édition du baromètre de La Gazette - MNT

Les résultats du baromètre de La Gazette-MNT ont été publiés le 4 novembre 2019. Ils s’appuient sur un échantillon de 4 760 agents territoriaux (dont 73 % de femmes), interviewés entre le 8 juillet et le 13 septembre 2019 : 9 % de catégorie A, 14 % de catégorie B et 77 % de catégorie C.

====================

© iStock-Getty images

Mettre en place des programmes de prévention afin de réduire durablement les risques professionnels

Une fois les risques identifiés, votre expert vous aide à installer les bonnes solutions, à les mettre en pratique, à analyser les résultats et à les optimiser.