Le CIAS de Saint-Brieuc Armor Agglomération sensibilise aux risques routiers et au partage de la route

Avec plus de 90 % d’agents qui interviennent à domicile, le centre intercommunal d’action sociale (CIAS) de Saint-Brieuc Armor Agglomération (22) a décidé de sensibiliser l’ensemble de ses agents aux risques routiers et au partage de la route. Comment ? Par des formations sur la sécurité routière, complétées par des messages de prévention, pour leur faire prendre conscience des dangers de la route et réduire les risques d’accident. C’est pourquoi il est nominé dans la catégorie Prévention et risques routiers des Prix santé et mieux-être au travail de la fonction publique territoriale 2019.

Créé en janvier 2017, le CIAS a d’abord exercé sa compétence sur le territoire de trois EPCI* avant de l’étendre, un an plus tard, à l’ensemble des 32 communes de Saint-Brieuc Armor Agglomération (22). Répartis sur trois antennes, ses agents interviennent à plus de 90 % à domicile, utilisant donc quotidiennement un véhicule personnel ou de service. Lors de l’évaluation des risques professionnels réalisée en 2018, le risque routier a été identifié comme majeur, à traiter en priorité. Ainsi, il n’y a pas eu d’élément déclencheur pour ce projet mais un ensemble de constats concernant les risques encourus par les agents lors des trajets professionnels (interventions à domicile ou travail sur plusieurs sites) ou de leurs déplacements domicile-travail.

Le CIAS a donc décidé de mettre en place des actions de sensibilisation à la prévention routière afin de permettre aux agents de mieux appréhender les risques liés à la conduite et aux trajets routiers. Il a répondu à un appel à projet de l’ARS**-Bretagne pour les agents du SSIAD (service de soins infirmiers à domicile) et a sollicité les services de l’Etat, via la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) des Côtes d’Armor, pour les agents des autres services.

Plus de 90 % d’agents sur les routes quotidiennement

La réponse positive à l’appel à projet a permis de proposer pour le SSIAD deux formations qui ont eu lieu de mars à octobre 2019 :

  • une formation dédiée aux managers sur une session de 3h30,
  • et une formation de 7 heures pour les soignants avec des exercices pratiques.

Pour les autres agents, le CIAS a retenu un format adapté à leurs besoins d’information et à l’organisation des services. Etalées sur trois ans (2019-20-21), ces actions concernent les agents de la direction, des services administratifs, les encadrants de proximité et leurs assistants, ainsi que les chargés de mission. L’idée est en effet de sensibiliser l’ensemble des agents du centre qui utilisent un véhicule pour se rendre à leur travail ou pour les besoins du service. Le CIAS a proposé à des partenaires extérieurs de compléter ces groupes de formation (la communauté d’agglomération de Saint-Brieuc et les CIAS de Loudéac, de Lamballe et de Leff Communauté). Les sessions concerneront donc 900 agents au total (300 agents formés par an sur trois jours).

Une formation conçue spécifiquement pour le secteur médico-social

L’action proposée par le CIAS répond ainsi aux quatre nécessités définies :

  • informer sur les risques professionnels,
  • réduire les risques d’accidentologie et les comportements à risque, sur les plans professionnel et personnel,
  • améliorer la sécurité de l’ensemble des agents par une information ciblée,
  • diffuser une culture de la prévention à la santé et à la sécurité.

A la différence d’autres branches professionnelles, aucune formation à la prévention du risque routier n’existe pour le secteur médico-social. Le programme a donc été élaboré en tenant compte des contraintes et des contextes spécifiques de travail de chaque service du CIAS. Outre le rappel des messages de prudence et de sécurité, et l’amélioration des bonnes pratiques de prévention pour soi et pour les autres, ces actions devraient également améliorer les relations de travail et le respect des règles élémentaires de sécurité et de procédures d’utilisation des véhicules de service du CIAS. L’ouverture de places à ses partenaires a été l’occasion de mixer les groupes, de croiser les expériences et de favoriser les échanges. La durée et la portée de la formation permettra non seulement de sensibiliser l’ensemble des agents du CIAS mais aussi de faire des rappels de prévention.

*EPCI : établissement public de coopération intercommunale.

**ARS : agence régionale de santé.

================

REPERES

  • Code postal : 22440
  • Nombre d’habitants : 151 307
  • Nombre total d’agents : 542

=====================

© Tchavolo productions - Alexandre de Cadoudal

Mettre en place des programmes de prévention afin de réduire durablement les risques professionnels

Une fois les risques identifiés, votre expert vous aide à installer les bonnes solutions, à les mettre en pratique, à analyser les résultats et à les optimiser.