mnt - collectivités

Fabrique Spinoza : la boîte à outils du bonheur au travail dans la territoriale

Quels sont les leviers de transformation actionnés par les collectivités pour favoriser le bien-être de leurs agents au travail ? Une étude produite par la Fabrique Spinoza, un think tank qui se définit « Mouvement du bonheur citoyen », et présentée par la MNT révèle la fonction publique territoriale sous un profil novateur.

Publié le 08-10-2020

La MNT a souhaité s’associer à cette démarche car, depuis plusieurs années, elle investit les thématiques d’innovation RH, de qualité de vie au travail et d’épanouissement dans la fonction publique territoriale (FPT) dans le cadre de son accompagnement santé au travail des collectivités territoriales. Un fonctionnaire heureux d’aller travailler est un fonctionnaire plus motivé, plus engagé et plus performant. Forte de cette conviction, la Fabrique Spinoza, ou « Mouvement du bonheur citoyen », a mené une vaste enquête de terrain parmi les territoriaux. Truffée d’exemples d’initiatives innovantes et de témoignages positifs, cette analyse se veut source d’inspiration pour les employeurs territoriaux.

Neuf axes de transformation pour le bonheur au travail

Pour une fonction publique heureuse, c’est le titre de cette longue étude : 220 pages ! La Fabrique Spinoza s’appuie sur les sciences du bonheur(1) pour tracer neuf chemins de transformation :

  • Redonner du sens au travail des agents,
  • Co-construire le projet collectif,
  • Transformer les espaces de travail,
  • Faire évoluer les méthodes de travail et de management,
  • Dessiner un chemin de développement pour les individus et les équipes,
  • Transformer le travail par le digital,
  • Alléger le cadre hiérarchique et les symboles,
  • Distiller la joie et nouer des liens humains,
  • Prendre soin de l’agent, pour sa santé globale.

Public vs/privé : qui sont les plus heureux ?

En ce qui concerne le bonheur des agents de la fonction publique au travail, les idées reçues sont battues en brèche. L’étude rappelle qu’en moyenne, les fonctionnaires sont nettement plus satisfaits de leur travail que les salariés du privé et plus optimistes quant à leur avenir. Si plus de huit agents territoriaux sur dix se sentent par ailleurs fiers du métier qu’ils exercent(2), deux sur trois souffrent néanmoins d’un manque de reconnaissance.

Prendre soin des agents : des pistes pour agir

Prendre soin des agents, c’est les prendre en compte dans leur globalité. La Fabrique Spinoza s’appuie sur la définition par l’OMS(3) de la santé comme « état de complet bien-être physique, mental et social, qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité́. » Vivier de bonnes pratiques, l’étude cite de nombreuses expériences inspirantes menées au sein de la fonction publique. Sources de bien-être au travail, un grand nombre d’actions possibles sont ainsi détaillées pour :

  • Un lieu de travail sain et sécurisé,
  • Des outils digitaux qui soutiennent la santé sans la détériorer,
  • Des aides contre la pénibilité physique,
  • Une nourriture saine,
  • Une prévention des addictions,
  • Des espaces dédiés au repos,
  • Une pratique organisée de la méditation de pleine conscience au profit du travail d’équipe,
  • Un soutien psychologique aux agents en difficulté,
  • Ou encore une charte de la parentalité pour une articulation plus fluide vie privée/vie professionnelle.

Présentée le 12 octobre sur Acteurs Publics TV, l’étude Pour une fonction publique heureuse est disponible en ligne : http://bit.ly/EtudeFonctionPubliqueHeureuse

En savoir + : lire le communiqué de presse.

  1. Les sciences du bonheur étudient le fonctionnement optimal des individus et des institutions, par le recours à la philosophie, à la sociologie, à la psychologie positive, à la psychologie collaborative du travail, etc.
  2. Source : Étude MNT/La Gazette des Communes : https://collectivites.mnt.fr/actualite/barometre-bien-etre-au-travail-2019-resultats-encourageants
  3. OMS : Organisation mondiale de la santé.

© DR

Notre vocation

Etre utile est un beau métier