mnt - collectivités

Lauréate du Fonds MNT, Paris veut réaménager l’accueil des jeunes mineurs

Réuni pour la première fois le 24 février 2021, le jury du Fonds MNT a désigné le projet de la ville de Paris, et plus particulièrement de la direction de l’Action sociale, de l’enfance et de la santé, lauréat, tout comme celui de la commune de Flassans-sur-Issole dans le Var. Locaux peu éclairés, peu accueillants, voire oppressants… : la ville de Paris souhaite réaménager l’accueil des jeunes mineurs pour rendre leur accompagnement plus serein. Explications.

Publié le 15-03-2021

Le contexte : 1 000 jeunes mineurs accompagnés chaque année

La direction de l’Action sociale, de l’enfance et de la santé de la ville de Paris accompagne environ 1 000 jeunes mineurs chaque année. Souvent non francophones, ces personnes sont fréquemment touchées par des traumatismes psychologiques liés à leur migration ou à leur passé, des pathologies diverses, des handicaps ou des addictions… C’est un public fragile.

La problématique d’accueil de ces jeunes

Locaux peu accueillants et biscornus, manque de luminosité, murs gris, ambiance carcérale… : la ville de Paris souhaite améliorer les conditions d’accueil de ces jeunes mineurs et créer des espaces d’attente plus rassurants, plus calmes, plus « cocooning », ainsi que des box d’entretien, afin de rendre l’accompagnement plus serein et plus apaisé aussi bien pour les jeunes que pour les professionnels. D’autres collectivités rencontrent très certainement la même problématique : plusieurs d’entre elles ont dû créer des services spécifiques pour l’accueil et l’accompagnement de Mineurs non accompagnés (MNA).

Un sujet récurrent mais pas encore résolu…

Au sein de la ville de Paris, cette problématique d’accueil est devenue un sujet récurrent lors des réunions d’équipe ou des échanges informels. Elle est essentielle parce qu’elle mêle des enjeux d’accompagnement social, de politique publique locale et d’appui aux agents territoriaux. Des actions ont été tentées pour améliorer l’attente des jeunes mineurs : mise à disposition de magazines ou de livres, de cafés, thés et petits-gâteaux, affiches accrochées pour égayer les lieux… Mais ces petits aménagements n’ont pas suffi à apaiser les tensions. Aujourd’hui, l’équipe a réellement besoin de soutien et d’une impulsion nouvelle pour réorganiser l’accueil. Elle sera soutenue et accompagnée par le Fonds MNT dès le mois de mars.

Ce qui a retenu l’attention du jury du Fonds MNT

Le plus de ce projet ? La volonté de rassembler toutes les personnes impliquées autour de la table et même plus : de mettre en place un groupe de travail dédié pluridisciplinaire avec aussi bien les jeunes concernés (« faire pour et avec eux ») que l’agent d’accueil, le responsable de service, les agents, les éducateurs, le responsable sécurité, les psychologues, l’ergonome et les services du patrimoine en charge des travaux de la ville de Paris !

© Getty Images - Julian Elliott Photography

Notre vocation

Etre utile est un beau métier