Les Mureaux réorganise sa direction des espaces publics et du développement durable

Obligée de transférer une partie de ses compétences à une intercommunalité, la direction des espaces publics et du développement durable de la ville des Mureaux (78) s’est réorganisée en faisant appel à des agents volontaires, répartis en trois groupes de travail. Ce qui vaut à la collectivité d’être nominée dans la catégorie Santé au travail et démarche participative des Prix santé et mieux-être au travail de la fonction publique territoriale 2019.

Au départ de ce projet, la création de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPSEO) avec un transfert de compétences obligatoires à organiser dans le cadre de la loi NOTRe. Etaient concernées :

  • la voirie et les espaces publics,
  • l’éclairage public,
  • les services eau potable et assainissement,
  • la tonte et l’élagage en partie,
  • la propreté mécanique.

Parallèlement à ce remaniement territorial, plusieurs cadres de la direction des espaces publics et du développement durable (DEPDD) de la ville des Mureaux partaient à la retraite ou étaient mutés. Cette direction regroupait 73 agents répartis en cinq services :

  • espaces verts,
  • voirie réseaux déplacements,
  • propreté,
  • développement durable,
  • support administratif.

Les services espaces verts et propreté qui comptaient le nombre le plus important d’agents, étaient eux-mêmes divisés en secteurs et sections : 12 au pôle administratif et 61 dans l’unité de production, la végetterie, les locaux annexes dans les parcs et jardins.

Trois groupes de travail d’agents volontaires

Ce projet s’est déroulé, de 2016 à 2019, principalement avec les agents de la DEPDD, avec un soutien ponctuel de la DRH. Trois groupes de travail, basés sur le volontariat, ont été constitués :

  • le groupe "Le jour d’après : comment faire pour avoir des services techniques villes efficaces le 2 janvier 2017" (5 agents du service voirie réseaux déplacements/VRD),
  • le groupe "une direction des espaces publics et du développement durable efficace au 1er avril 2018" (8 agents),
  • le groupe "Duplos blocs de compétences qui fait quoi" (5 agents du service VRD).

Dans un contexte incertain de réorganisation des compétences, le jeu a été utilisé pour combattre l’anxiété du changement et construire la direction. Les deux premiers groupes (2016-18) ont été conduits selon la méthode du défi créatif. Les participants ont d’abord fixé les règles du jeu et par un brainstorming, ont libéré leurs idées, les ont mises à plat sans retenue ni jugement et ont créé une carte mentale. Puis les groupes ont défini leurs problématiques. Des vecteurs et des supports de créativité (jouets, super héros, météo du jour, échauffement des cerveaux gauche et droit…) leur ont permis de produire un maximum d’idées (104 et 125), qu’ils ont classées ensuite selon leur réalisme et leur innovation. Enfin, les idées sélectionnées (55 et 59) ont été mises en œuvre.

Participation, transversalité, cohésion d’équipe

Le troisième groupe (Duplos blocs de compétences qui fait quoi) a permis, à l’issue des transferts de compétences, de réaffecter les compétences communales au sein du service voirie réseaux déplacements. Les compétences, listées par chaque participant, ont été mises en commun, validées puis ré-organisées par le groupe. Chacun ayant exprimé ses souhaits, le groupe s’est accordé et a établi un tableau des compétences avec qui fait quoi. Les groupes de travail se sont déroulés sous différentes formes, avec plus ou moins d’étapes selon les enjeux. Par exemple, les deux premiers se sont réunis respectivement trois fois et quinze fois, en suivant plusieurs étapes : préparation, défi créatif, mise en place des actions, restitution, ateliers, suivi du projet.

A la suite de ces travaux, plusieurs actions ont été mises en place :

  • une équipe polyvalente,
  • deux actions transversales concernant les informations, les demandes et les arrêtés de voirie,
  • la réaffectation des compétences communales,
  • une mesure des temps de travail et équivalents temps plein transférés et ceux restant à la commune,
  • la création d’un tableau d’analyse des activités de la DEPDD par personne avec la clarification des missions,
  • un nouvel organigramme de la DEPDD,
  • un tableau recensant 65 blocs de compétences répartis entre les agents du service voirie réseaux déplacements.

Globalement, cette démarche participative a apporté de la transversalité aux cinq services de la DEPDD, ainsi qu’une cohésion d’équipe. Celle-ci, désormais, s’organise et se motive au regard des compétences transférées pour lesquelles un suivi est nécessaire. Et la ville des Mureaux ne compte pas s’arrêter là. Le groupe de travail DEPDD est réactivé pour évaluer les actions mises en place, créer des indicateurs, etc. La réorganisation de la direction des espaces publics et du développement durable des Mureaux ? Un bon exemple de démarche participative !

==================

REPERES

  • Code postal : 78135
  • Nombre d’habitants : 32 777
  • Nombre total d’agents : 936

 =====================

© Tchavolo productions - Alexandre de Cadoudal

Mettre en place des programmes de prévention afin de réduire durablement les risques professionnels

Une fois les risques identifiés, votre expert vous aide à installer les bonnes solutions, à les mettre en pratique, à analyser les résultats et à les optimiser.