OST : co-construire les politiques publiques

L’Observatoire social territorial (OST) de la Mutuelle Nationale Territoriale (MNT) a dévoilé sa vingt-deuxième étude le 4 juillet au congrès de l’association des administrateurs territoriaux de France (AATF), lors d'un atelier qui a réuni une centaine de participants. Intitulée « Élaborer les politiques publiques avec les usagers et les agents : vers une dynamique de co-construction », elle a été réalisée par quatre élèves administratrices territoriaux de l’INET. Cette étude montre les possibilités pour les collectivités de construire leurs politiques publiques en y associant les usagers et les agents, en adaptant les services publics aux évolutions sociétales. Tout en se préoccupant des bénéfices sur le bien-être au travail des territoriaux.

Retours d'expériences, conditions de réussite et limites de dispositifs participatifs, place des agents, renouvellement du management, questionnement du sens politique et des élus : tous ces aspects sont abordés avec lucidité et perspicacité dans cette étude.

Jean-René Moreau - premier vice-président de la MNT, président de l'OST

Pour faire cette démonstration, l’étude de l'Observatoire social territorial sur la co-construction des politiques publiques s’est appuyée sur cinq démarches menées en collectivités :

  • « La Transfo », un laboratoire d’innovation actif dans plusieurs collectivités, qui associe agents et usagers,
  • « Carte banche », menée dans le bassin de Cahors, qui fédère les acteurs publics et parapublics du territoire,
  • le déploiement, à Grenoble, d'une équipe juridique mobile pour lutter contre le non-recours aux droits sociaux,
  • la co-construction, à Strasbourg, d'un parc naturel urbain, avec les habitants et les associations locales,
  • un baromètre de satisfaction mis en place par la communauté d’agglomération du pays voironnais pour évaluer la perception des usagers et de l’administration sur la qualité des services publics du territoire.

Forte de ces expériences, cette étude de l'OST recommande notamment :

  • l'intégration de la notion de changement aux projets politiques et administratifs,
  • l'adaptation de la politique des ressources humaines en vue de créer une culture commune,
  • le décloisonnement des organisations afin d'optimiser les moyens et d'unifier le service public.

Réalisée en partenariat avec l’Institut national des études territoriales (INET) et l’Association des administrateurs territoriaux de France (AATF), cette étude de l'OST est basée sur 19 entretiens en face à face ou téléphoniques, en complément des cinq études de cas.

Mots-clés : OST

Légende photos : Rémy Berthier, membre du bureau national de l'AATF, Jean-René Moreau, premier vice-président de la MNT et vice-président de l'OST, et trois des auteurs, élèves administratrices : Stéphanie Delebarre, Linda Cortey, Camille Guéneau. Claire Lemeunier (absente sur la photo) est la quatrième auteur. © MNT & The Links

Votre expert MNT à vos côtés

Au-delà du respect réglementaire, il s’agit de structurer la démarche de prévention et impliquer efficacement les parties prenantes, optimiser la gestion des ressources humaines et favoriser le dialogue social, planifier les actions et gérer les mises à jour.