mnt - collectivités

Prévention et santé au travail : les partenaires de la MNT

Afin d’accompagner les collectivités dans leur démarche de prévention et de santé au travail, la MNT s’appuie notamment sur l’expertise et l’intervention de cinq partenaires, structures spécialisées et reconnues : l’association Kiné France Prévention (KFP), la Fédération française d’éducation physique et de gymnastique volontaire (FFEPGV), l’Association Addictions France (ex-ANPAA), l'ATCC Institut (Approche et transformation constructives des conflits) et le Centre permanent d'initiatives pour l'environnement Nancy Champenoux (CPIE 54).

Publié le 16-06-2020, mis à jour le 8-01-2021, le 6-04-2021

Forte de son expertise unique du monde territorial, la MNT accompagne les collectivités de façon globale en santé et en prévoyance. Avec et pour elles, la MNT conçoit des programmes de prévention spécifiques et innovants en faveur de la santé et du mieux-être au travail. L’objectif partagé ? Réduire durablement les risques professionnels et améliorer la qualité de vie au travail (QVT).

La MNT accompagne les collectivités territoriales à chaque étape de leur démarche de prévention : de l’analyse des besoins à l’évaluation, en passant par la mise en place d’actions concrètes et efficaces. Chaque programme de prévention est donc réalisé pour et avec les collectivités, sur mesure, selon leurs besoins. Pour cela, une fois les besoins identifiés, la MNT met à disposition ses services, ses outils et ses solutions pédagogiques, spécifiques à la fonction publique territoriale. Elle oriente aussi vers des acteurs spécialisés et reconnus pour leur expertise. Parmi eux, des professionnels de santé, des acteurs mutualistes, des associations et cabinets.

La MNT : un accompagnement sur mesure

En 2020, la MNT a poursuivi son partenariat avec trois structures de prévention, mobilisables sur tout le territoire :

  • Kiné France Prévention (KFP) : né en 1993 et partenaire de la MNT depuis 2011, ce réseau regroupe 25 associations départementales et régionales et 300 kinésithérapeutes préventeurs intervenant dans le domaine de la prévention et de la santé au travail ;
  • la Fédération française d'éducation physique et de gymnastique volontaire (FFEPGV) : l’objectif de cette fédération plus connue sous le nom de « Fédération de la gymnastique volontaire » est de développer la pratique de l’activité physique et de lutter contre la sédentarité. Reconnue d’utilité publique depuis 1976, elle réunit près de 500 000 pratiquants au sein de 6 000 clubs. C’est la première fédération sportive non compétitive et la septième fédération tous sports confondus ;
  • l’Association Addictions France, ex-Association nationale de prévention en alcoologie et en addictologie (ANPAA) : créée en 1880, cette association accompagne chaque année plus de 77 000 personnes. Son domaine d'action couvre aujourd'hui l'ensemble des conduites addictives : alcool, tabac, drogues illicites, médicaments psychotropes, pratiques de jeu excessives, etc. L’Association Addictions France intervient aussi en matière de risques professionnels liés aux consommations de substances psychoactives.

La MNT a aussi signé des conventions avec deux nouveaux partenaires :

  • En 2020 avec l’ATCC Institut (Approche et transformation constructives des conflits). Forte de 30 ans d’expérience, cette structure transmet une culture et des méthodes éprouvées qui permettent de sortir des conflits autrement que par la violence ou l'impuissance en les abordant de façon constructive ;
  • En 2021 avec le Centre permanent d’initiatives pour l’environnement Nancy Champenoux (CPIE). Réseau national de 79 structures, le CPIE est une association labellisée qui agit pour que les personnes et les organisations(dont les collectivités) prennent en compte les questions environnementales dans leurs décisions, leurs projets et leurs comportements, en faveur d’un développement durable.

Avec KFP : prévenir les troubles musculo-squelettiques

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) touchent les articulations et surviennent le plus souvent au niveau du dos ou des membres supérieurs. Depuis plus de 20 ans, ils sont reconnus comme la première maladie professionnelle en France. En collaboration avec l’association Kiné France Prévention (KFP) et ses 300 kinésithérapeutes préventeurs formés, la MNT accompagne les collectivités territoriales dans la mise en place d’actions de prévention des TMS, du risque physique et de la pénibilité : conférences d’information, visites sur site et ateliers de sensibilisation, formations, mouvements préventifs ou étirements, amélioration des situations à risques, etc.

À découvrir : la démarche de prévention PAMAL, créée par Kiné France Prévention (KFP) et menée avec la MNT, entre autres au sein du Conseil départemental de la Haute-Vienne (87) et du Centre intercommunal d'action sociale (CIAS) des Vaux d'Yonne (58).

Avec la FFEPGV : promouvoir l'activité physique et lutter contre la sédentarité

La pratique régulière d’une activité physique et la lutte contre la sédentarité préservent la santé de chacun et représentent, dans le cadre professionnel, d’excellents facteurs de cohésion et de motivation. Elles jouent ainsi un rôle non négligeable sur la qualité de vie au travail. En collaboration avec la Fédération française d’éducation physique et de gymnastique volontaire (FFEPGV), la MNT accompagne les collectivités pour établir des programmes qui encouragent l’activité physique de leurs agents  : séances de découverte ou programmes d’activité physique sur plusieurs semaines, séances de réveil musculaire, conférences, etc.

À découvrir :

Avec l'Association Addictions France : prévenir les conduites addictives

Avec l’Association Addictions France (ex-ANPAA), la MNT accompagne les collectivités territoriales face aux risques professionnels liés aux consommations de substances psychoactives (alcool, cannabis, cocaïne, tabac, médicaments psychotropes, etc.) en milieu professionnel. Ateliers d’information et de sensibilisation, appui à la mise en place d’une politique globale de prévention, échanges autour de situations concrètes : plusieurs outils et formats ont été élaborés pour les aider à prévenir et à réduire les risques professionnels liés aux conduites addictives.

À découvrir :

Avec l'ATCC : désamorcer les conflits

En situation de conflit, certaines personnes peuvent parfois réagir avec maladresse, voire avec violence. Avec l’ATCC Institut (Approche et transformation constructives des conflits), la MNT peut accompagner les équipes des collectivités à trouver des modes de fonctionnement plus efficaces et plus sécurisants. Conférences ou ateliers de sensibilisation (communication non-violente, escalade conflictuelle, incivilités, interculturalité, etc.), formations, accompagnements individuels ou dispositifs collectifs : avec l’ATCC, la MNT est aux côtés des collectivités territoriales dans leur démarche de prévention des risques liés aux conflits professionnels.

Avec le CPIE : sensibiliser aux morsures de tique

Le CPIE 54 porte notamment CiTIQUE, programme de recherche participative qui vise à mieux comprendre l’écologie des tiques et les maladies qu’elles transmettent, dont la maladie de Lyme. Certains métiers de la fonction publique territoriale sont en relation forte avec l’environnement (agents des espaces verts ou du périscolaire par exemple). Avec le CPIE 54, la MNT peut accompagner les collectivités territoriales sur deux axes : prévenir les risques professionnels liés à la morsure de tique pour ces métiers (formation) et sensibiliser l’ensemble des agents afin d’améliorer les réflexes de prévention (conférence).

====================================

Le chiffre

222 actions ont été menées en 2019 par la MNT et ses partenaires en faveur de la santé au travail dans les collectivités.

===================================

Légende photo : Christian Meignan (KFP) et Marie-Ange Negrello (MNT) signent une nouvelle convention de partenariat fin janvier 2020. © MNT - DR

Mettre en place des programmes de prévention afin de réduire durablement les risques professionnels

Une fois les risques identifiés, votre expert vous aide à installer les bonnes solutions, à les mettre en pratique, à analyser les résultats et à les optimiser.