Le PSMT, et après - Saint-Sébastien-sur-Loire : du bien-être au sport au travail

La mairie de Saint-Sébastien-sur-Loire (Loire-Atlantique) a remporté le premier Prix santé et mieux-être au travail (PSMT) 2017 pour une action centrée sur la prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) en partenariat avec l’école de kinésithérapie de la ville. Depuis, le projet, ambitieux, a pris beaucoup d’ampleur avec de nouveaux programmes : Objectif Satisf'Action, Sport au Travail...

L’activité physique comme vecteur de prévention et de santé au travail, c’est la conviction nourrie par nos rencontres avec la MNT à la suite de l’attribution du Prix PSMT. Pour nous, elle s’est traduite par la décision d’aller plus résolument dans le sens de la prévention.

Corinne Latarche - directrice générale adjointe de la mairie de Saint-Sébastien-sur-Loire (Loire-Atlantique)

Chaque année, à Saint-Sébastien-sur-Loire (44), un service de la ville particulièrement exposé aux troubles musculo-squelettiques (TMS) est désigné par le CHSCT (comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) pour bénéficier d’un diagnostic et d’un accompagnement des élèves de l’école de kinésithérapie locale. Durant chaque année scolaire, les actions d’analyse de terrain et de sensibilisation individuelle font émerger de nouvelles solutions d’organisation ou d’équipements, pour une meilleure protection des agents. Primée en 2017 par le Prix santé et mieux-être au travail (PSMT) pour le secteur des Espaces verts, cette action concerne en 2018-2019 le service Manifestations Associatives et Publiques, « une équipe constituée d’une majorité de jeunes agents, où nous agissons essentiellement en prévention », explique Corinne Latarche, directrice générale adjointe des services de la ville.

Plusieurs programmes : TMS, Objectif Satisf’Action, Sport au Travail

Autre programme : Objectif Satisf’Action, ou comment augmenter son niveau d’activité physique au quotidien sur un mode ludique. Avec ce programme animé par la MNT, la commune de Saint-Sébastien-sur-Loire a souhaité aller plus loin.  Lancé le 2 octobre 2018, ce défi sur 6 semaines vise l’ensemble des agents et des élus. Il s’appuie sur un carnet de bord où noter journellement ses « exploits », si petits soient-ils : prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur, aller à la boulangerie à vélo le week-end...  Les 12 inscrits seront suivis à la trace durant toute la durée du défi. Newsletter hebdomadaire, rencontre individuelle à mi-parcours : tout est organisé pour ne perdre personne en chemin.

«  L’activité physique comme vecteur de prévention et de santé au travail, c’est la conviction nourrie par nos rencontres avec la MNT à la suite de l’attribution du Prix PSMT, se souvient Corinne Latarche. Pour nous, elle s’est traduite par la décision d’aller plus résolument dans le sens de la prévention. » Ce nouveau programme Sport au Travail, initié fin 2018, s’articule autour d’une séance d’une heure de sport par semaine animée par la Fédération française EPGV (Education physique et gymnastique volontaire), partenaire de la MNT, sur un site municipal, durant 12 semaines. Une vingtaine d’agents volontaires vont ainsi pratiquer différents sports sur leur temps de travail.

Une journée pour lancer les programmes

Comme coup d’envoi de ces nouveaux programmes, la ville a souhaité organiser, le 2 octobre 2018, une journée baptisée PEPS (parenthèse énergisante pour les services).  Un événement dédié à la présentation des programmes Objectif Satisf’Action et Sport au Travail ainsi qu’à des conférences, ateliers et pratiques de bien-être, avec le soutien de la MNT et de ses partenaires. Une centaine de participants ont pu découvrir la manière d'alléger leur charge mentale ou de bénéficier des bienfaits de l’activité physique, mais aussi de pratiquer le Qi Gong ou la sophrologie, tester la sieste flash, connaître les règles d’or pour bien dormir, ou encore bénéficier d’un massage assis...  Une journée très riche, dont la pérennisation en 2019 est à l’étude.

La commune de Saint-Sébastien-sur-Loire est fortement engagée en faveur du bien-être de ses quelque 500 agents. Cette politique active s’est traduite par la création d’un service dédié au bien-être, avec deux agents détachés à temps partiel et une psychologue du travail présente à mi-temps. « L‘équipe est délibérément installée dans des locaux extérieurs à la mairie, précise Corinne Latarche. Nous souhaitions que les agents puissent se sentir libres de venir, en toute discrétion, s’y détendre, trouver une oreille attentive en cas de « trop-plein » ou participer aux ateliers proposés. »

Mots clés : Prix santé et mieux-être au travail, PSMT, santé, bien-être, sport au travail, activité physique, prévention, Saint-Sébastien-sur-Loire, Objectif Satisf'Action

© MNT

Mettre en place des programmes de prévention afin de réduire durablement les risques professionnels

Une fois les risques identifiés, votre expert vous aide à installer les bonnes solutions, à les mettre en pratique, à analyser les résultats et à les optimiser.