mnt - collectivités

Saint-Germain-du-Puy sensibilise aux risques routiers et informe sur les addictions

Pour sensibiliser aux risques routiers, la commune de Saint-Germain-du-Puy (18) dispense depuis 2018, à tous ses agents municipaux, une journée de formation. En 2021, comme elle souhaitait approfondir sa démarche de prévention, un groupe de travail a créé une nouvelle formation sur les addictions. Pour cette initiative, la commune est nominée dans la catégorie Prévention et risques routiers des Prix santé et mieux-être au travail (PSMT) de la fonction publique territoriale 2021.

Publié le 07-09-2021

Depuis plus de 20 ans, Saint-Germain-du-Puy (Cher) s’est engagée dans le domaine de la sécurité routière. Sa cible prioritaire : la population germinoise, dès le plus jeune âge, avec des actions auprès d’environ 500 élèves des primaires et maternelles par an. En 2018, souhaitant renforcer la prévention pour les agents communaux utilisant des véhicules professionnels, elle a décidé de les former spécifiquement avec un triple objectif : en faire des ambassadeurs de la sécurité routière puisqu’ils sont facilement identifiables par des logos, lutter contre les accidents de trajet et ainsi diminuer leurs coûts financiers pour la collectivité, les assureurs et les pouvoirs publics.

Dans un premier temps, cette volonté s’est traduite par la conception d’une journée de formation dédiée aux agents. Pour prévenir les risques routiers, celle-ci :

  • s’appuie sur l’analyse vidéo, l’autoévaluation du conducteur, les échanges entre participants ;
  • inclut une heure en extérieur, le temps de conduire avec des lunettes de simulation alcoolémie, de parcourir 20 mètres et de faire un créneau sur un parking vide et sécurisé.

Une journée de formation aux risques routiers 

Au programme également :

  • des données statistiques générales sur la sécurité routière,
  • des éléments pour comprendre que l’accident n’est pas dû à la fatalité,
  • l’appréhension de la notion de système conducteur/véhicule/environnement,
  • des informations sur les temps de réaction, les distances de sécurité, la vitesse, les effets distracteurs (GPS, téléphone portable, radio…).

Quatre séances de formation aux risques routiers ont été organisées entre 2018 et 2020. D’autres, qui étaient prévues, ont été annulées pour cause de Covid-19 mais une prochaine est programmée en novembre 2021. Cheville ouvrière pour mettre au point cette formation et la dispenser : le chef de service de la police municipale, Frédéric Turpinat, qui a suivi une formation de formateur en 2018 sur les risques routiers, puis rédigé et fait valider le programme. Également moniteur de prévention routière depuis 2000, ce référent du projet intervient sur ce thème auprès de tous les agents.

Dans un second temps, pour renforcer la prise de conscience de l’impact des conduites addictives sur les risques routiers, la commune a souhaité approfondir ce sujet. Un groupe de travail de cinq personnes a été créé, composé d’agents (service social, espace jeunes, police municipale, prévention), d’un médecin à la retraite et d’un expert du centre de gestion du Cher. La formation créée traite de la différence entre consommation et addiction, en abordant principalement le thème de l’alcool et des produits stupéfiants.

Sensibilisation aux conduites addictives 

« Après avoir travaillé en interne avec nos agents sur les risques routiers, nous avons créé un groupe de travail sur les addictions et sensibilisé en mai 2021 les responsables de service. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des agents auront bénéficié de cette formation », précise Marie-Christine Baudoin, maire de Saint-Germain-du-Puy.

« Très intéressante et enrichissante », c’est ainsi que la quarantaine d’agents a qualifié la formation aux risques routiers. En précisant qu’ils se sont ainsi remis à jour sur le code de la route qui évolue sans cesse, mais surtout qu’ils ont modifié leur manière de conduire. Désormais, leur comportement au volant des véhicules municipaux est bien plus calme et apaisé, ce qui impacte le regard des administrés. Ce résultat, qui s’ajoute à ceux des autres actions du Centre communal d’éducation routière, souvent citées par la presse, et à l’obtention du label « Ville Prudente », contribue à l’image positive auprès des usagers du service public. C’est pourquoi, la commune va continuer, chaque année, à sensibiliser tous ses agents aux risques routiers et à les informer sur les conduites addictives. En 2022, elle poursuivra également son action sur celles-ci, en ciblant également les trois classes de CM2 et la population, avec une exposition, une conférence débat et des ateliers thématiques.

================

REPERES

  • Code postal : 18390
  • Nombre d’habitants : 5 196
  • Nombre total d’agents : 110

================

Les deux autres nominés dans la catégorie Prévention et risques routiers :

© DR

Mettre en place des programmes de prévention afin de réduire durablement les risques professionnels

Une fois les risques identifiés, votre expert vous aide à installer les bonnes solutions, à les mettre en pratique, à analyser les résultats et à les optimiser.