mnt - collectivités

Un guide sur les risques biologiques pour mieux protéger les agents

Avec la seconde vague de la pandémie du coronavirus SARS-CoV-2, la France se confine à nouveau, mais le service public de proximité, lui, continue. La crise sanitaire bouleverse nos manières de travailler et les collectivités territoriales ont été amenées à renforcer leurs mesures de prévention et de sécurité au travail vis-à-vis de leurs agents pour les protéger de ce nouveau risque. Si les gestes barrière sont désormais connus et globalement mis en place, la MNT et son partenaire PREMANYS ont souhaité mettre à disposition de toutes les collectivités un guide sur les risques biologiques afin de les accompagner utilement dans leurs démarches de prévention.

Publié le 13-11-2020

L’INRS (1) définit les risques biologiques comme l’exposition à des agents infectieux (bactériens, parasitaires, viraux ou fongiques) ou allergisants (piqûre, morsure, inhalation…). Ils existaient donc bien avant le coronavirus SARS-CoV-2. Les épidémies de gastro-entérite ou de grippe saisonnière, par exemple, font partie de ces risques et génèrent chaque année des arrêts de travail. La propagation de ce nouveau virus a, quant à elle, entraîné d’autres conséquences sur le travail : elle a modifié profondément certaines activités, voire en a créé de nouvelles. Par exemple, le télétravail exceptionnel s’est immiscé de façon brutale dans la vie des collectivités territoriales et les agents sur le terrain ont dû intégrer dans leurs activités habituelles des protocoles sanitaires.

Risques biologiques : des impacts importants sur le service public

Il faut rappeler que l’autorité territoriale est responsable de l’évaluation et de la maîtrise des risques professionnels dans la collectivité. Le document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP) lui permet ainsi de centraliser dans un même outil ces différentes étapes et de suivre, étape par étape, l’efficacité du plan d’actions. C’est un vrai outil pour les collectivités, d’autant plus dans cette crise sanitaire. Le guide sur les risques biologiques en est un autre qui permet de préciser et détailler les étapes de la démarche de prévention spécifique à ces risques.

L’ampleur de cette crise sanitaire a remis en lumière l’importance des mesures de prévention face aux risques professionnels et notamment biologiques. Hormis la distanciation physique qui peut nécessiter de réaménager les locaux et l’organisation de travail, les gestes barrière, le nettoyage des surfaces et des véhicules, le traitement de l’air, l’aération… sont autant de moyens de prévention que ce guide rappelle et précise. Le guide donne des éléments de compréhension, propose une démarche à déployer ainsi qu’une boîte à outils avec des fiches pratiques, en s’appuyant sur des retours d’expérience. Enfin, il présente une historique et une veille réglementaire datée de mi-septembre 2020.

Guide pratique santé et mieux-être au travail MNT - risques biologiques

Les guides prévention ? Des outils pour accompagner les collectivités territoriales

La MNT, avec l’appui de ces partenaires experts, a publié un certain nombre de guides destinés aux collectivités comme celui sur les risques chimiques, paru en février 2020, ou encore ceux sur les risques psychosociaux et les conduites addictives. Des outils qualitatifs venant en appui de l’accompagnement spécifique mis en place par la MNT pour les collectivités. Face à l’ampleur de la crise sanitaire, la MNT a décidé de diffuser plus largement ce quatrième guide sur les risques biologiques. Ainsi, DGS, décideurs, acteurs de la prévention et managers peuvent s’y reporter afin de mener à bien leur mission. La MNT reste présente pour accompagner plus spécifiquement les collectivités sur le terrain, avec des responsables de développement dans chaque département.

(1) INRS : Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles.

========================

Les actions de prévention des TMS continuent

Première cause d’incapacité de travail, les troubles musculo-squelettiques ne s’arrêtent pas pendant la crise sanitaire. Lors de ce reconfinement, les actions de prévention des TMS menées dans les collectivités par Kiné France Prévention (KFP), partenaire de la MNT, restent possibles. Elles respectent les préconisations du ministère du Travail concernant les formations.

  • Les formations se poursuivent en présentiel s’’il faut accéder au poste de travail ou s’il y a des ateliers pratiques. C’est le cas des formations destinées aux agents des services techniques, de la petite enfance, médico-social…
  • Les formations pour les salariés en télétravail du secteur bureautique sont à dispenser en visio-conférence.

Ainsi, la MNT, avec KFP, continue à accompagner les collectivités territoriales dans leur démarche de prévention et de santé au travail.

 ========================

© Getty Images - THEPALMER

Mettre en place des programmes de prévention afin de réduire durablement les risques professionnels

Une fois les risques identifiés, votre expert vous aide à installer les bonnes solutions, à les mettre en pratique, à analyser les résultats et à les optimiser.