CCAS de Châlons-en-Champagne (Marne) : faciliter les mobilités et accompagner les agents dans la réussite

Le troisième prix du Prix santé et mieux-être au travail 2017 a été attribué au centre communal d'action sociale (CCAS) de Châlons-en-Champagne (51) en tant que porteur de la démarche Talents, menée en commun avec Châlons Agglo et la ville de Châlons-en-Champagne.

Nous faisons figure de pionniers car si cette méthode a déjà été mise en place dans de grandes entreprises privées, c'est la première fois que cette démarche innovante est déployée dans la fonction publique territoriale.

Catherine Delvallée - directrice générale des services du CCAS de Châlons-en-Champagne

Quelle est l’origine de votre démarche ?

Catherine Delvallée, directrice générale des services du CCAS : En 2014, le CCAS de Châlons-en-Champagne a réalisé un diagnostic des facteurs de risques psychosociaux (RPS) via une enquête sur le bien-être au travail adressée aux agents. Il a permis d’établir les principaux facteurs de risques dont la problématique de la mobilité : reclassement, inaptitude au travail (par exemple retour à l’emploi après des problèmes de santé, restrictions médicales). Il a aussi permis d’identifier les personnes qui avaient exprimé leur mal-être sur leur poste (dû à une usure professionnelle…).

Les principaux risques énoncés lors de cette étude étant communs aux trois entités (ville, Châlons Agglo et CCAS), les mesures de prévention devaient être travaillées ensemble et avec un plan d’action commun. Les trois entités se sont donc lancées conjointement dans une démarche novatrice qui s’est appuyée sur les aptitudes naturelles, les talents des agents pour les accompagner dans leur mobilité afin qu’elle soit réussie.

En quoi votre démarche est-elle originale ?

C.D. : Nous faisons figure de pionniers car si cette méthode a déjà été mise en place dans de grandes entreprises privées, c’est la première fois que cette démarche innovante est déployée dans la fonction publique territoriale !

Quel était votre objectif ?

C.D. : L’objectif de cette démarche a été d’accompagner les agents dans la réussite en facilitant les mobilités de manière à réduire les facteurs de risques psychosociaux. Elle a donc visé à limiter la mobilité subie, anticiper les situations à risques (inaptitudes au poste, maladies professionnelles…) pour agir en amont, favoriser le bien-être au travail et le changement sans souffrance, réduire l’absentéisme, accompagner le changement.

Comment s’est déroulé votre projet ?

Charlotte Millot, « Talents spécialiste » interne : En un an, d’avril 2016 à avril 2017, nous avons présenté la démarche à l’ensemble des agents. Ensuite, nous avons accompagné ceux qui étaient en mobilité contrainte puis ceux en mobilité préventive et choisie (65 agents au total) : détection de leurs talents, aide à la construction de leur projet… Enfin, pour pérenniser la démarche, nous avons formé 42 agents « relais Talents » pour repérer et renseigner les personnes concernées par la mobilité, et trois agents « Talents spécialistes » (un par entité) pour détecter les talents et accompagner leurs collègues.

Que retenez-vous de votre démarche ?

C.M. : Cette démarche est une réussite ! Les agents qui ont suivi ces accompagnements, sont très satisfaits. Ils se disent « reboostés » et considèrent cette opportunité offerte par les trois entités comme une chance, une occasion de voir l’avenir différemment. Nous avons observé chez certains une transformation physique en quelques mois, signe de mieux-être. La peur de l’inconnu a laissé place au sourire, à la satisfaction pour ceux qui ont bénéficié d’une mobilité et à l’impatience de voir aboutir leur projet pour les autres. Cette démarche a créé du mouvement de personnel dans les trois entités, ce qui favorise la mobilité. Plusieurs agents s’apprêtent à quitter la collectivité, voire à monter leur propre activité. Les agents reclassés sont mieux accueillis et bénéficient d’une image plus positive dans les services. De manière générale, nous observons un changement de culture.

= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

REPERES

  • Code postal : 51000
  • Nombre d’habitants : 79 164
  • Nombre total d’agents : 1 374

©Amelie-Laurin

Faciliter l'aide au retour à l'emploi