mnt - collectivités

La Motte-Servolex limite l’impact santé des produits d’entretien dans ses écoles

La Motte-Servolex (73) met en œuvre, dans ses écoles, un projet participatif de prévention des risques chimiques et physiques lié à l’entretien. Pour son triple impact positif (santé, environnement et financier), la commune est nominée dans la catégorie Santé au travail et démarche participative des Prix santé et mieux-être au travail (PSMT) de la fonction publique territoriale 2021.

Publié le 07-09-2021

Lors d’une évaluation des risques en 2017, la commune de La Motte-Servolex (Savoie) met en évidence les risques chimiques et physiques encourus par ses agents d’entretien. Parce que cet entretien est trop souvent considéré comme un ménage du quotidien comme à la maison, la formation manque sur les risques du métier.  En 2018 est lancée une première démarche de prévention du risque chimique et de l’utilisation raisonnée des produits d’entretien auprès de tous les agents d’entretien dans les structures sportives et associatives.

Forte de sa réussite, tant auprès des agents que des usagers, la collectivité a souhaité en 2020 cibler en priorité les huit écoles maternelles et élémentaires. Sa volonté : améliorer la santé au travail des agents d’entretien, de restauration et des ATSEM. La collectivité fait donc réaliser un audit sur l’entretien des locaux au sein des groupes scolaires, afin de dresser un état des lieux des pratiques, du matériel, des conditions de stockage et d’utilisation des produits chimiques. Reste à définir un plan d’action capable de provoquer un changement effectif et durable des habitudes de l’ensemble de l’équipe. « Ce projet répond à de multiples enjeux, souligne Teresa Audoire, DRH de la ville et du CCAS de La Motte-Servolex, la préservation de la santé et la sécurité des agents et l’amélioration de leurs conditions de travail ; l’amélioration de la qualité de service auprès des élèves, des enseignants et des agents périscolaires ; la valorisation des métiers d’ATSEM et d’agent d’entretien ; la réduction de l’absentéisme, la limitation de l’impact environnemental des produits et l’intégration de l’impact budgétaire en termes d’achat de matériels et de suivi des stocks. »

Une démarche participative dédiée à l’entretien des écoles  

Pour y parvenir, c’est un projet participatif qui est mis en œuvre. Les agents, acteurs du service, utilisateurs des produits et des matériels, sont la cheville ouvrière du projet, afin de favoriser leur adhésion, valoriser leur métier et reconnaître leur travail. Le pôle administratif est fortement associé au pilotage. Ainsi, le projet est conçu par un comité de pilotage et un groupe de travail avec la contribution du maire de La Motte Servolex, de responsables des services et des ressources humaines, des pôles, de l’assistant de prévention, d’agents et de représentants du CHSCT ; et avec l’appui du centre de gestion de la Savoie, d’un consultant et d’un formateur.

A chaque étape, dès la phase de préparation, des actions de communication et de sensibilisation sont développées auprès des parties prenantes, du COPIL aux agents, et l’avis du CHSCT sollicité sur le plan d’actions élaboré. En première ligne, le groupe de travail prolonge tout d’abord les résultats de l’audit par une phase d’analyse des besoins, puis détermine un plan d’actions adapté.

Un plan complet dédié aux agents d’entretien, conçus avec eux

Ce plan prévoit :

  • l’utilisation de produits naturels,
  • l’achat de matériels ergonomiques,
  • la rédaction de protocoles adaptés,
  • des formations théoriques et techniques des agents et des responsables administratifs pour approfondir les connaissances des agents sur l’utilisation des produits chimiques, leurs risques et les moyens de les maîtriser,
  • un accompagnement de la démarche sur le terrain et l’apport d’actions correctives dans chaque école, afin de progresser dans la recherche de solutions pour intégrer le risque de TMS et de charge physique.

D’ores et déjà, ce projet participatif porte ses fruits : la réduction de l’exposition aux risques chimiques et aux TMS est à l’œuvre. Avec le choix de produits naturels en substitution de produits chimiques et les formations, les agents s’approprient les protocoles de nettoyage plus adaptés, les nouveaux matériels et les méthodes d’utilisation des nouveaux produits. Selon le plan d’investissement engagé et porté par la collectivité de La Motte Servolex, des solutions de mécanisation sont sélectionnées au regard des spécificités des bâtiments et seront mises en place dans tous les sites. Une démarche participative, gagnante pour les agents, comme pour le confort de tous ceux qui fréquentent ces écoles au quotidien.

================

REPERES

  • Code postal : 73290
  • Nombre d’habitants : 12 510
  • Nombre total d’agents : 178

 ================

Les deux autres nominés dans la catégorie Santé au travail et démarche participative :

© DR

Mettre en place des programmes de prévention afin de réduire durablement les risques professionnels

Une fois les risques identifiés, votre expert vous aide à installer les bonnes solutions, à les mettre en pratique, à analyser les résultats et à les optimiser.