Les Coëvrons sensibilise aux accidents de la route pour améliorer le comportement au volant

Ayant constaté de nombreux petits dégâts matériels sur sa flotte automobile, la communauté de communes des Coëvrons (53) a décidé de sensibiliser ses agents aux accidents de la route, afin qu’ils améliorent leur comportement au volant. Elle est nominée dans la catégorie Prévention et risques routiers des Prix santé et mieux-être au travail de la fonction publique territoriale 2019.

La communauté de communes des Coëvrons, en Mayenne, a été créée fin 2012 de la fusion de quatre communautés de communes et de la dissolution d’un syndicat mixte. En 2017, l’assureur de sa flotte automobile l’invite à analyser les sinistres survenus depuis sa création. La collectivité décide d’étendre ce diagnostic aux accidents de service avec les véhicules de la commune d’Evron (53) qu’elle gère désormais.

Le constat ? Aucun accident grave mais une somme de petits dégâts matériels. D’où la prise de conscience de la nécessité d’une prévention pour inciter chaque agent à réfléchir sur sa conduite automobile, sur son comportement général en tant qu’usager de la route. Une démarche civique qui concourt à la démarche globale de vivre-ensemble, initiée dans le cadre de la qualité de vie au travail.

Informations et conseils concrets

Après le diagnostic et l’analyse des résultats en 2017, les actions se sont déroulées en 2018 et 2019 :

  • deux flashs prévention dans les enveloppes de paie,
  • communication des principaux résultats de l’étude avec des conseils et des précautions à prendre,
  • trois séances animées par l’équipe prévention pour les agents techniques sur le balisage de chantier,
  • deux autres flash prévention, l’un sur les conséquences de la consommation d’alcool, de drogue, de médicament, l’autre sur les distracteurs de conduite,
  • deux demi-journées de sensibilisation avec la participation des services de l’Etat et des sapeurs-pompiers d’Evron.
  • un article dans le journal interne d’Evron.

Proposées par le CHSCT*, ces actions sont mises en place par les assistants de prévention, avec le concours de la société Diarbenn Solutions. L’objectif est de faire passer des messages sur les bons comportements, le respect du code de la route et des règles de conduite, de faire comprendre à chaque usager de la route qu’il doit faire attention à lui et aux autres : par exemple prendre le temps d’arrimer son chargement ou de contrôler, avant de reculer, que personne ne passe derrière le véhicule…

Difficile de mesurer le nombre d’accidents évités grâce à cette communication et cette sensibilisation ! L’intercommunalité a néanmoins noté que les agents parlaient plus de prévention. Les retours des demi-journées de sensibilisation ont été positifs, certains agents en demandant le renouvellement. D’autres souhaiteraient que cette action soit obligatoire pour tous, élus comme agents, mais se poserait alors le problème de la fermeture de certains services publics comme la crèche ou les cantines. Prochaines étapes ? La communauté de communes envisage d’axer, fin 2019/2020, son approche sur les risques "consommation et conduite" (alcool, drogues, médicaments). Continuer la sensibilisation pour que la culture du risque s’imprègne.

*CHSCT : comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail.

===============

REPERES

  • Code postal : 53600
  • Nombre d’habitants : 28 000
  • Nombre total d’agents : 407

=====================

© Tchavolo productions - Alexandre de Cadoudal

Mettre en place des programmes de prévention afin de réduire durablement les risques professionnels

Une fois les risques identifiés, votre expert vous aide à installer les bonnes solutions, à les mettre en pratique, à analyser les résultats et à les optimiser.