Maladies chroniques dans la FPT : une réalité

Une maladie chronique est une maladie de longue durée, évolutive, souvent associée à une invalidité et à la menace de complications graves. L’impact des maladies chroniques dans le travail est le plus souvent méconnu et non visible aux yeux des collègues et de la hiérarchie.

Les répercussions des maladies chroniques dans la FPT sont grandes d'autant qu'on a une population vieillissante avec de plus en plus de pathologies (...) Il y a deux grands pôles pour faire face à ces maladies chroniques : la prévention en tant qu'amélioration des conditions de travail et le volet maintien dans l'emploi.

Dr Florence CARRUEL - Médecin de prévention en collectivité territoriale

Les maladies chroniques comprennent des maladies non transmissibles (comme l’insuffisance rénale chronique, les maladies cardiovasculaires, le cancer, le diabète, la dépression) et des maladies transmissibles (comme le sida ou les hépatites). Elles sont l’une des causes principales de handicap (temporaire ou définitif).  

Une maladie chronique, quelle qu’elle soit, détériore la qualité de vie de la personne et affecte toutes les dimensions : physique, psychologique, sociale, économique, personnelle et professionnelle.  

L’impact des maladies chroniques dans le travail est le plus souvent méconnu et non visible aux yeux des collègues et de la hiérarchie. Aujourd’hui, de nombreuses personnes atteintes de maladies chroniques travaillent. Certaines, sans que les effets de leur maladie ne leur posent de difficultés. Beaucoup d’autres doivent gérer des effets plus lourds au quotidien et parfois adapter leur activité professionnelle, voire y mettre un terme.

En France, les maladies chroniques représentent un défi pour notre système de santé et notre société. D’après le plan national "Améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques 2007-2011", elles sont à l’origine de 60 % des décès, dont la moitié survient avant l’âge de 70 ans. Leur évolution et leurs conséquences restent largement tributaires de l’accès des patients à une information et à une prise en charge adaptées.

Les acteurs de la santé des agents territoriaux constatent un manque d’information global, s’ajoutant à la complexité administrative liée au statut ainsi qu’à la diversité des situations et des contextes (petites ou grandes collectivités, environnement rural ou urbain, diminution des dotations...) qui rendent la prise en compte de la maladie chronique au travail complexe.

Les managers et encadrants de proximité sont des maillons indispensables pour améliorer la situation professionnelle de leurs agents malades chroniques.

Pour aller + loin :

Téléchargez la fiche pratique

____________________________________________________________

 ÉTUDES CHIFFRÉES

Dans l’Hexagone, plus de 15 millions de personnes vivent avec une maladie chronique, soit 20 % de la population. Et parmi elles, près de 7,5 millions bénéficient d’une prise en charge par l’Assurance maladie en affection de longue durée (ALD).

Les agents de la fonction publique territoriale sont davantage touchés par les maladies chroniques que le reste de la population.

En effet, selon le baromètre de la protection sociale des agents territoriaux publié par la Mutuelle Nationale Territoriale (MNT), 39 % des territoriaux souffraient en 2013 d’une maladie chronique, soit près de 700 000 agents (1). Ce pourcentage était de 36 % en avril 2011.

Parmi les agents touchés :

  • 41 % sont des agents de catégorie C ;
  • 48 % appartiennent aux filières "médicosociale" et "animation" ;
  • 53 % ont plus de 50 ans ;
  • 40 % se sont trouvés limités dans leurs activités habituelles au cours des six derniers mois, dont 16 % régulièrement ou en
    permanence.

(1) Étude réalisée pour la Mutuelle Nationale Territoriale par l’IFOP par questionnaires auto-administrés en ligne du 6 au 15 février 2013, auprès de 802 personnes, dont la représentativité a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie) après stratification par région.

Mettre en place des programmes de prévention afin de réduire durablement les risques professionnels

Une fois les risques identifiés, votre expert vous aide à installer les bonnes solutions, les mettre en pratique, à analyser les résultats et les optimiser.