mnt - collectivités

Etude : les clés d'une fonction publique heureuse

Après la publication de l'étude Pour une fonction publique heureuse, la web TV d'Acteurs publics a consacré une table-ronde sur les clés d'une fonction publique heureuse, avec Alexandre Jost, délégué général de la Fabrique Spinoza, Nathalie Tournyol du Clos, directrice adjointe au DRH du ministère des Armées, et Laurent Adouard, directeur général de la MNT. Morceaux choisis de l'intervention de celui-ci sur les enjeux de qualité de vie au travail.

Publié le 16-10-2020

La MNT partenaire de l'étude Spinoza

"La MNT a souhaité s'associer à cette étude pour marquer l'utilité des agents au quotidien, l'utilité a été constatée de manière quotidienne pendant la crise. On sait que 84 % des agents sont fiers d'exercer une mission de service public ; mais, dans le même temps un agent sur deux a considéré que son niveau de bien-être s'était dégradé au cours des douze derniers mois. Pour nous, c'était important de nous associer à cette étude car elle nous permet de poursuivre toutes nos réflexions et d'enrichir notre connaissance de ce sujet. Et cela arrive à propos notamment pour la fonction publique territoriale car les dispositifs de protection sociale complémentaire sont en cours de discussions au sein du gouvernement, notamment pour la participation de l'employeur public." (1)

Le rôle des collectivités territoriales

"Cela fait plusieurs années que la MNT s'intéresse à ces sujets parce que cela fait partie de la santé au sens large, au travers de l'Observatoire de la MNT et de plusieurs sujets d'études menées, au travers aussi des Prix santé et mieux-être au travail qui nous ont permis de collecter un certain nombre d'initiatives disséminées dans les territoires. Ce qui me frappe particulièrement, c'est la formidable accélération qui s'est produite dans les territoires eux-mêmes, cette vitesse acquise, cette capacité à innover, à se poser des questions et à prendre un peu d'avance sur des pratiques dans des entreprises privées. Et, particularité extraordinaire, cela se fait quasiment systématiquement en concertation avec les agents eux-mêmes, il y a un vrai travail de consolidation et c'est peut-être ça le premier vecteur du mieux-être, c'est de s'approprier sa propre destinée et de co-construire avec les employeurs publics des innovations qui permettent de se sentir mieux. Je ne sais pas si c'est la définition du bonheur mais être bien, c'est déjà quelque chose."

La résilience des territoires

"Plus de 8 territoriaux sur 10 sont fiers d'exercer leur mission et plus de 8 Français sur 10 sont convaincus de l'utilité des services publics et y sont attachés.(2) La question de l'utilité n'est plus à démontrer. En revanche, plus on va faire en sorte que les agents aillent bien, plus ils seront bien avec vis-à-vis des usagers eux-mêmes et c'est comme cela qu'on arrivera à adapter le dispositif, c'est de ces travailleurs du quotidien que viendra la capacité de rebond. D'où l'importance de la participation financière de l'employeur public à la protection sociale de ses agents. La santé fait partie du dispositif et il y a encore dans la fonction publique territoriale, plus de 30 % des agents qui renoncent à des soins. On peut être bien dans son travail mais la dimension de la santé est globale et la qualité de vie au travail passe par ces éléments-là."

Une fonction publique dynamique, innovante, utile

"Je retiens trois choses : d'abord le dynamisme de la fonction publique au sens large ; ensuite, sa capacité à innover, et il faut laisser les initiatives au plus près du terrain dans une co-construction avec les managers de proximité ; enfin, la confiance que l'on peut avoir dans la fonction publique pour se prendre en main directement et assumer son utilité au quotidien."

Retrouver sur la web TV d'Acteurs publics la totalité de la table ronde sur Les clés d'une fonction publique heureuse.

  1. Baromètre La Gazette-MNT, "Bien-être au travail dans les collectivités", sept. 2019.
  2. Etude IFOP-MNT-SMACL Assurances, "Les Français et les services publics de proximité", janv. 2017.

© DR

Notre vocation

Etre utile est un beau métier